image

Les genres non Mbunas

Modérateurs: anthony85, nicopong24, ted33

Les genres non Mbunas

Messagepar fred33 » 17 Fév 2015, 11:19

Les non Mbunas appelé haplochromis

C est en 1989 que les choses changent : Eccles et Trewavas ont révisé l ancien genre " Haplochromis " Ce qui a donné naissance a 23 nouveau genres 14 autre "ancien" genre ont ete aussi redéfini Ce qui au final porte a ce jour 37 genres de non Mbunas en voici la liste :

Note : Au sujet du genre : Electochromis une centaine confusion c est installé :
Konings considère ce genre comme synonyme de Protomelas mais d autres auteurs ne le suivent pas là-dessus. Il a également mis en synonymie les trois espèces, ce qui est possible sans être sûr ...........

l'holotype de lobochilus vient de la moitié nord, en effet (Chilumba), mais on n'a pas de certitude pour celui d'ornatus. Il vient probablement du sud, mais ce n'est pas sûr. Tout ce qu'on peut dire, c'est qu'Eccles & Trewavas (1989) ainsi que Snoeks & Hanssens (2004) reconnaissent deux espèces distinctes, qui se différencient par le nombre plus élevé de branchiospines chez E. lobochilus (environ 15 au lieu de 13), ainsi que des dents molariformes sur l'os pharyngien. Quant à la synonymie possible d'Eclectochromis avec Protomelas, Snoeks & Hanssens ne la retiennent pas. Pour E. festivus, Eccles & Trewavas le traitent comme espèce distincte (avec des réserves), mais Snoeks & Hanssens le traitent comme synonyme d'ornatus


Conclusion : Devant les désaccords persistent j ai laissé le genre Electochromis volontairement







Alticorpus Le genre Alticorpus comprend des espèces vivant à de grandes profondeurs, caractérisées par un corps haut, la présence de proéminence osseuse au niveau de la structure du menton, de cavités sensorielles infra-orbitaires élargies et 6 à 8 barres verticales sur le corps.
Alticorpus est proche du genre Lethrinops et Stauffer et Mckaye supposent qu'il pourrait être une forme profondicole dérivée de ce dernier.
La technique d'alimentation est supposée très proche de celle des Aulonocara, qui localisent leurs proies grâce à ses cavités infra-orbitaires élargies, en "écoutant" le substrat
Selon ITIS:
• Alticorpus macrocleithrum (Stauffer & McKaye, 1985)
• Alticorpus mentale Stauffer & McKaye, 1988
• Alticorpus pectinatum Stauffer & McKaye, 1988
• Alticorpus peterdaviesi (Burgess & Axelrod, 1973)
• Alticorpus profundicola Stauffer & McKaye, 1988



Aristochromis : Aristochromis est un genre monotypique, dont Aristochromis christyi est l'espèce type. Le genre est masculin.
Le nom du genre fait référence au profil de son nez lui donnant un aspect "aristocratique".c est un prédateur
Selon ITIS:
• Aristochromis christyi Trewavas, 1935



Aulonocara ; le point commun des Aulonocara ce caractérise pas un systeme de ligne latérale développé, particulièrement sur la tête En effet l on peut voir surtout sur la partie inférieur du crane des ouverture très visible sous une lumière directe D apres des études ce serai en fait un system de détection des pression il localiserai les petits invertébré dans le sol Il possède certainement un ancêtre commun avec les Lethrinops et Alticopus, avec qui ils formeraient un groupe intermédiaire entre les Mbunas et les Haplochrominien, certains pensant même qu'il soit plus proche des Mbunas que des Haplos.
2 groupes :
- Les espèces sabulicoles, vivant sur les fonds sablonneux et rarement rencontrés sur les fonds mixtes
- Les'espèces pétricoles, principalement inféodées à l'habitat intermédiaire et sa zone rocheuse. Ce groupe peut également être séparé avec les espèces cavernicoles
Selon ITIS:
. Aulonocara aquilonium Konings, 1995
. Aulonocara auditor (Trewavas, 1935)
. Aulonocara baenschi Meyer & Riehl, 1985 - Paon jaune
. Aulonocara brevinidus Konings, 1995
. Aulonocara brevirostre (Trewavas, 1935)
. Aulonocara ethelwynnae Meyer, Riehl & Zetzsche, 1987
. Aulonocara gertrudae Konings, 1995
. Aulonocara guentheri Eccles in Eccles & Trewavas, 1989
. Aulonocara hansbaenschi Meyer, Riehl & Zetzsche, 1987 - Cichlidé empereur
. Aulonocara hueseri Meyer, Riehl & Zetzsche, 1987
. Aulonocara jacobfreibergi (Johnson, 1974) - Cichlidé fée, Eureka peacock
. Aulonocara korneliae Meyer, Riehl & Zetzsche, 1987 - Aulonocara chizumulu
. Aulonocara maylandi Trewavas, 1984
. Aulonocara nyassae Regan, 1922
. Aulonocara rostratum Trewavas, 1935
. Aulonocara saulosi Meyer, Riehl & Zetzsche, 1987
. Aulonocara steveni Meyer, Riehl & Zetzsche, 1987
. Aulonocara stuartgranti Meyer & Riehl, 1985
. Aulonocara trematocephala (Boulenger, 1901)



Buccochromis Ils représentent un groupe de grands prédateurs piscivores. Les plus impressionnants sont : le Buccochromis nototaenia qui dépasse parfois les 35 cm et surtout le Buccochromis heterotaenia qui, avec une longueur maximale de 42 cm, représente une terreur pour les jeunes haplochromis.
Selon ITIS:
. Buccochromis atritaeniatus (Regan, 1922)
. Buccochromis heterotaenia (Trewavas, 1935)
. Buccochromis lepturus (Regan, 1922)
. Buccochromis nototaenia (Boulenger, 1902)
. Buccochromis oculatus (Trewavas, 1935)
. Buccochromis rhoadesii (Boulenger, 1908)
. Buccochromis spectabilis (Trewavas, 1935)




Caprichromis : Il pratique la pédophagie, forçant d'autres espèces de Cichlidés portant leur progéniture dans leur bouche à les relâcher pour qu'il puisse les manger
Selon ITIS:
. Caprichromis liemi (McKaye & MacKenzie, 1982)
. Caprichromis orthognathus (Trewavas, 1935)



Champsochromis : Le genre Champsochromis regroupe deux espèces
Selon ITIS et FishBase :
. Champsochromis caeruleus (Boulenger, 1908)
. Champsochromis spilorhynchus (Regan, 1922)



Cheilochromis: Une seul espèce actuellement
Selon ITIS:
.Cheilochromis euchilus (Trewavas, 1935)




Chilotilapia : Deux espèces actuellement
Selon ITIS:
.Chilotilapia rhoadesii Boulenger, 1908



Copadichromis : Le point commun a tout les Copadichromis reside dans leur faculté a vivre plus ou moins loin des cotes Ils évoluent en grand bancs Grâce a la structure de leur bouches : Tendue vers l avant ( Qui est une caractéristique pour la description de ce genre ) ils collectent zoo et Phytoplancton en suspension dans l eau Les Copadichromis sont des Utakas calmes et paisibles. Ils séduisent beaucoup d'aquariophiles avec leurs couleurs attrayantes que peut déployer le mâle pour attirer la femelle vers son territoire de ponte. Les femelles se déplacent par bancs entiers et les mâles doivent les courtiser à chaque passage. Cela expliquerait peut être pourquoi les mâles sont si colorés. Ce sont des cichlidés qui demandent de l'espace de nage car ils vivent souvent en pleine eau
Selon ITIS:
. Copadichromis atripinnis Stauffer & Sato, 2002
. Copadichromis azureus Konings, 1990
. Copadichromis boadzulu (Iles, 1960)
. Copadichromis borleyi (Iles, 1960)
. Copadichromis chrysonotus (Boulenger, 1908)
. Copadichromis cyaneus (Trewavas, 1935)
. Copadichromis geertsi Konings, 1999
. Copadichromis ilesi Konings, 1999
. Copadichromis jacksoni (Iles, 1960)
. Copadichromis likomae (Iles, 1960)
. Copadichromis mbenjii Konings, 1990
. Copadichromis mloto (Iles, 1960)
. Copadichromis nkatae (Iles, 1960)
. Copadichromis pleurostigma (Trewavas, 1935)
. Copadichromis pleurostigmoides (Iles, 1960)
. Copadichromis prostoma (Trewavas, 1935)
. Copadichromis quadrimaculatus (Regan, 1922)
. Copadichromis trewavasae Konings, 1999
. Copadichromis trimaculatus (Iles, 1960)
. Copadichromis verduyni Konings, 1990
. Copadichromis virginalis (Iles, 1960)



Corematodus : Les deux espèces du Genre des Corematodus sont des mangeurs d'écailles spécialisés. Ils arrivent à se fondre dans un banc de poissons grace au camouflage de leur corps. Et là à coup de dent, ils raclent et mordent la peau des Cichlidés qui les entourent
Selon ITIS:
. Corematodus shiranus Boulenger, 1897
. Corematodus taeniatus Trewavas, 1935



Ctenopharynx: Ce sont des Cichlidés endémiques du lac Malawi. Comme les otopharynx, les Ctenopharynx possèdent 3 taches sur chaque flan. Moyennement haut de corps, il est doté d?une grande bouche légèrement relevée. Les femelles sont argentées avec de légers reflets verdâtres dans la partie dorsale. Les mâles sont peu colorés, reflets bleus, violets et jaunes Ces poissons recherchent dans les sédiments lâches des petits invertébrés. le Ctenopharynx pictus se retrouve plus souvent près des rochers; les deux autres espèces décrites préférant les secteurs sableux et boueux
Selon ITIS:
. Ctenopharynx intermedius (Günther, 1864)
. Ctenopharynx nitidus (Trewavas, 1935)
. Ctenopharynx pictus (Trewavas, 1935)



Cyrtocarac : : Lors de la révision du Genre, notre dauphin du Malawi a hérité pour lui seul d'un Genre, Cyrtocara faisant référence à sa gibbosité frontale. Cyrtocara venant du grec kyrtos (arrondi, incurvé) et kara (tête). Son nom d'espèce vient du nom du collectionneur qui a fourni les premiers individus pour sa description (J.E.S. Moore)
Selon FishBase:
. Cyrtocara moorii Boulenger, 1902



Dimidiochromis: Corps disproportionné : la bouche représente un tiers de la taille totale du poisson. La forme de sa bouche est révélatrice de son alimentation à base de poisson. comme son physique le montre, c'est un prédateur à l'affût. Il se cache en position verticale parmi les plantes ou les roseaux, la tête en bas. C'est grâce à ses grands yeux implantés assez haut sur sa tête qu'il va repérer sa proie. Bien qu'étant un chasseur solitaires, il a été observé des petits groupes de D.Compressiceps s'aider mutuellement pour décimer un grand banc d'alevins. Cette collaboration intraspécifique avec des poissons d'eau douce est assez rare pour être soulignée
Selon ITIS et FishBase:
. Dimidiochromis compressiceps (Boulenger, 1908) - Cichlidé mangeur d'yeux
. Dimidiochromis dimidiatus (Günther, 1864)
. Dimidiochromis kiwinge (Ahl, 1926)
. Dimidiochromis strigatus (Regan, 1922)




Diplotaxodon
Selon ITIS:
. Diplotaxodon aeneus Turner & Stauffer, 1998
. Diplotaxodon apogon Turner & Stauffer, 1998
. Diplotaxodon argenteus Trewavas, 1935
. Diplotaxodon ecclesi Burgess & Axelrod, 1973
. Diplotaxodon greenwoodi Stauffer & McKaye, 1986
. Diplotaxodon limnothrissa Turner, 1994
. Diplotaxodon macrops Turner & Stauffer, 1998



Docimodus
Selon ITIS:
. Docimodus evelynae Eccles & Lewis, 1976
. Docimodus johnstoni Boulenger, 1897




Eclectochromis Le point comment a ce genre ce trouve au niveau de la bouche : L aspect et la forme particulièrement développé des lèvres : Elles forme une espèce de croché vers le haut et vers le bat de leurs lèvres supérieur et inférieur Grasse a ses lèvres proéminentes , il les utilises comme des aspirateurs sur le sable pour aspirer petit organismes et les algues sur les roches
Selon ITIS:
. Eclectochromis festivus (Trewavas, 1935)
. Eclectochromis lobochilus (Trewavas, 1935)
. Eclectochromis ornatus (Regan, 1922)



Exochochromis
Selon ITIS:
.Exochochromis anagenys Oliver in Eccles & Trewavas, 1989



Fossorochromis Dans la nature, ils vivent dans des zones de sable , Tandis que les plus grands mâles dominants vont créer nids de plus d'un mètre de diamètre: Son surnom de "chimbenje", ou "chigumbuli à Nkhata Bay, signifie "personne rusée",C est un poissons qui ce dissimule sous le sable
Les jeunes utilisent également cette technique pour se protéger des prédateurs
Selon ITIS:
. Fossorochromis rostratus Boulenger, 1899



Hemitaeniochromis Le motif de couleur comprend un médio-latérale horizontale bande départ au moins une longueur d’œil derrière l'opercule, ce ruban cassé dans les endroits séparés au moins sur sa partie avant, plus près continues sur sa moitié arrière, se étendant jusqu'à la fin du pédoncule caudal; une seconde bande au-dessus de l'une médio-latérale qui ne est que sur la partie antérieure des flancs, et qui est également au moins partiellement brisées en taches; au-dessus de ce à la base de la nageoire dorsale sont quatre ou cinq points de la ligne médiane dorsale. Il a une bouche oblique, les dents extérieures sont à peu près conique avec un seul point de rebroussement et sont espacées l'une de l'autre d'environ la largeur de la dent
Selon FishBase (17 septembre 2014)1 :
. Hemitaeniochromis brachyrhynchus Oliver, 2012
. Hemitaeniochromis urotaenia (Regan, 1922)



Hemitilapia Seul espèce dans ce Genre a cette heure est L'Hemitilapia oxyrhynchus C'est une espèce qui possède 3 taches sur chaque flan. Ce cichlidé est assez commun dans les secteurs peu profonds. Ses dents longues avec une extrémité plate lui permettent de racler les algues présentes sur les plantes
Selon ITIS:
. Hemitilapia oxyrhyncha Boulenger, 1902



Lethrinops Les Lethrinops occupent environ 95% de l'espace vital possible pour les poissons de fond. On les retrouve à des profondeurs très variables allant de quelques dizaines de centimètres (Lethrinops lethrinus) à - 140 mètres (Lethrinops longipinnis). Leur mode d'alimentation les maintient dans les zones sableuses ou sédimentaires mais également les zones intermédiaires. Les Lethrinops possèdent des dents fines qui tamisent le sédiment. Leur museau allongé les aide à enfoncer la tête dans le sable puis à le recracher par la bouche et les ouies, récupérant au passage les crustacés . Ils sont souvent observés en grands bancs se nourrissant sur le sol, ce qui les met en sécurité vis à vis des prédateurs. Ils sont en effet moins vulnérables parmi des centaines de congénères plutôt qu'isolés. Les Lethrinops ne se reproduisent que pendant des saisons spécifique Pour plus d infos viewtopic.php?f=11&t=1501 ( Un petit article de Vincent sur le sujet )
Selon ITIS:
• Lethrinops albus Regan, 1922
• Lethrinops altus Trewavas, 1931
• Lethrinops argenteus Ahl, 1926
• Lethrinops auritus (Regan, 1922)
• Lethrinops christyi Trewavas, 1931
• Lethrinops furcifer Trewavas, 1931
• Lethrinops gossei Burgess & Axelrod, 1973
• Lethrinops leptodon Regan, 1922
• Lethrinops lethrinus (Günther, 1894)
• Lethrinops longimanus Trewavas, 1931
• Lethrinops longipinnis Eccles & Lewis, 1978
• Lethrinops lunaris Trewavas, 1931
• Lethrinops macracanthus Trewavas, 1931
• Lethrinops macrochir (Regan, 1922)
• Lethrinops macrophthalmus (Boulenger, 1908)
• Lethrinops marginatus Ahl, 1926
• Lethrinops micrentodon (Regan, 1922)
• Lethrinops microdon Eccles & Lewis, 1977
• Lethrinops microstoma Trewavas, 1931
• Lethrinops mylodon Eccles & Lewis, 1979
• Lethrinops oculatus Trewavas, 1931
• Lethrinops parvidens Trewavas, 1931
• Lethrinops polli Burgess & Axelrod, 1973
• Lethrinops stridei Eccles & Lewis, 1977
• Lethrinops turneri Ngatunga & Snoeks, 2003



Lichnochromis
Selon ITIS:
. Lichnochromis acuticeps Trewavas, 1935


Mchenga Le genre Mchenga a ete crée en 2006 par Stauffer & Konings Au paravent ses espèces étaient du meme genre que les Copadichromis
Selon FishBase :
. Mchenga conophoros (Stauffer, LoVullo & McKaye, 1993)
. Mchenga cyclicos (Stauffer, LoVullo & McKaye, 1993)
. Mchenga eucinostomus (Regan, 1922)
. Mchenga flavimanus (Iles, 1960)
. Mchenga inornata (Boulenger, 1908)
. Mchenga thinos (Stauffer, LoVullo & McKaye, 1993)



Mylochromis La caractéristique des Mylochromis est une barre diagonale . Certains Mylochromis vivent dans les zones sédimentaires et sont adeptes de la fouille du sable à la recherche d'invertébrés, d'autres sont des véritables prédateurs de jeunes poissons
Selon ITIS et FishBase
. Mylochromis anaphyrmus (W. E. Burgess & H. R. Axelrod, 1973)
. Mylochromis balteatus (Trewavas, 1935)
. Mylochromis chekopae G. F. Turner & Howarth, 2001
. Mylochromis ensatus G. F. Turner & Howarth, 2001
. Mylochromis epichorialis (Trewavas, 1935)
. Mylochromis ericotaenia (Regan, 1922)
. Mylochromis formosus (Trewavas, 1935)
. Mylochromis gracilis (Trewavas, 1935) (Torpedostripe Haplochromis)
. Mylochromis guentheri (Regan, 1922)
. Mylochromis incola (Trewavas, 1935) (Golden Mola Hap)
. Mylochromis labidodon (Trewavas, 1935)
. Mylochromis lateristriga (Günther, 1864) (Basket Hap)
. Mylochromis melanonotus (Regan, 1922) (Yellow Black Line Hap)
. Mylochromis melanotaenia (Regan, 1922)
. Mylochromis mola (Trewavas, 1935) (Mola Hap)
. Mylochromis mollis (Trewavas, 1935) (Softy hap)
. Mylochromis obtusus (Trewavas, 1935)
. Mylochromis plagiotaenia (Regan, 1922)
. Mylochromis semipalatus (Trewavas, 1935)
. Mylochromis sphaerodon (Regan, 1922) (Roundtooth Hap)
. Mylochromis spilostichus (Trewavas, 1935)



Naevochromis Le Genre des Naevochromis possède une seule espèce, le Naevochromis chrysogaster. Sa mâchoire épaisse est très courte et est dirigée vers le haut. IL semble également que le Naevochromis chrysogaster est un pédophage spécialisé dans le vol des œufs et des larves auprès des femelles en incubation
Selon ITIS et FishBase :
. Naevochromis chrysogaster (Trewavas, 1935).



Nimbochromis Endémique du lac Malawi,et prédateurs Ils sont appelés "Léopard du Malawi", En raison de leurs tâches qui recouvre leur coups , plus ou moins marquées selon les espèces De ses taches et venu leurs nom du latin :nimbus qui signifie nuage
Selon ITIS:
• Nimbochromis fuscotaeniatus (Regan, 1922)
• Nimbochromis linni (Burgess & Axelrod, 1975)
• Nimbochromis livingstonii (Günther, 1894)
• Nimbochromis maculimanus (Regan, 1922)
• Nimbochromis pardalis (Trewavas, 1935)
• Nimbochromis polystigma (Regan, 1922)
. Nimbochromis venustus (Boulenger, 1908)



Nyassachromis
Selon ITIS:
. Nyassachromis boadzulu (ILES, 1960)
. Nyassachromis breviceps (Regan, 1922)
. Nyassachromis leuciscus (Regan, 1922)
. Nyassachromis microcephalus (Trewavas, 1935)
. Nyassachromis nigritaeniatus (Trewavas, 1935)
. Nyassachromis prostoma (Trewavas, 1935)
. Nyassachromis purpurans (Trewavas, 1935)
. Nyassachromis serenus (Trewavas, 1935)



Otopharynx Ce genre regroupe des poissons de 15 a 20 cm les point commun son 3 taches sur le corps : En général la premier ce trouve au dessus de la fin des nagoires pectorale , sur ou directement en dessous de la ligne latérale supérieur La seconde qui généralement plus petite se trouve au dessous de la nageoire anale ( entre les 2 lignes latérales ) Appelé aussi tache supra anale Enfin la dernier est plus petite on l appel aussi tache du croupion
Ses taches varient énormément au sein d une même espèce
Selon ITIS et FishBase :
. Otopharynx argyrosoma (Regan, 1922)
. Otopharynx auromarginatus (Boulenger, 1908)
. Otopharynx brooksi Oliver, 1989
. Otopharynx decorus (Trewavas, 1935)
. Otopharynx heterodon (Trewavas, 1935)
. Otopharynx lithobates Oliver, 1989
. Otopharynx ovatus (Trewavas, 1935)
. Otopharynx pachycheilus Arnegard et Snoeks, 2001
. Otopharynx selenurus Regan, 1922
. Otopharynx speciosus (Trewavas, 1935)
. Otopharynx tetraspilus (Trewavas, 1935)
. Otopharynx tetrastigma (Günther, 1894)
. Otopharynx walteri Konings, 1990



Placidochromis Poissons tres calme
Selon FishBase (24 mars 2012)1 :
. Placidochromis acuticeps Hanssens, 2004
. Placidochromis acutirostris Hanssens, 2004
. Placidochromis argyrogaster Hanssens, 2004
. Placidochromis boops Hanssens, 2004
. Placidochromis borealis Hanssens, 2004
. Placidochromis chilolae Hanssens, 2004
. Placidochromis communis Hanssens, 2004
. Placidochromis domirae Hanssens, 2004
. Placidochromis ecclesi Hanssens, 2004
. Placidochromis electra (Burgess, 1979)
. Placidochromis elongatus Hanssens, 2004
. Placidochromis fuscus Hanssens, 2004
. Placidochromis hennydaviesae (Burgess et Axelrod, 1973)
. Placidochromis intermedius Hanssens, 2004
. Placidochromis johnstoni (Günther, 1894)
. Placidochromis koningsi Hanssens, 2004
. Placidochromis lineatus Hanssens, 2004
. Placidochromis longimanus (Trewavas, 1935)
. Placidochromis longirostris Hanssens, 2004
. Placidochromis longus Hanssens, 2004
. Placidochromis lukomae Hanssens, 2004
. Placidochromis macroceps Hanssens, 2004
. Placidochromis macrognathus Hanssens, 2004
. Placidochromis mbunoides Hanssens, 2004
. Placidochromis milomo Oliver, 1989
. Placidochromis minor Hanssens, 2004
. Placidochromis minutus Hanssens, 2004
. Placidochromis msakae Hanssens, 2004
. Placidochromis nigribarbis Hanssens, 2004
. Placidochromis nkhatae Hanssens, 2004
. Placidochromis nkhotakotae Hanssens, 2004
. Placidochromis obscurus Hanssens, 2004
. Placidochromis ordinarius Hanssens, 2004
. Placidochromis orthognathus Hanssens, 2004
. Placidochromis pallidus Hanssens, 2004
. Placidochromis phenochilus (Trewavas, 1935)
. Placidochromis platyrhynchos Hanssens, 2004
. Placidochromis polli (Burgess et Axelrod, 1973)
. Placidochromis rotundifrons Hanssens, 2004
. Placidochromis subocularis (Günther, 1894)
. Placidochromis trewavasae Hanssens, 2004
. Placidochromis turneri Hanssens, 2004
. Placidochromis vulgaris Hanssens, 2004



Protomelas Les représentants de ce genre montre un patron métallique moins développé appelé plésiomorphe ( que l on peut traduire par originel ) Ce patron est composé de 2 bandes longitudinales situé au milieu du corps La seconde bande ce trouve en partie supérieur du dos ce sont des poissons de 15 a 20 cm
Selon ITIS:
. Protomelas annectens (Regan, 1922)
. Protomelas dejunctus Stauffer, 1993
. Protomelas fenestratus (Trewavas, 1935)
. Protomelas insignis (Trewavas, 1935)
. Protomelas kirkii (Günther, 1894)
. Protomelas labridens (Trewavas, 1935)
. Protomelas macrodon Eccles in Eccles & Trewavas, 1989
. Protomelas marginatus (Trewavas, 1935)
. Protomelas pleurotaenia (Boulenger, 1901)
. Protomelas similis (Regan, 1922)
. Protomelas spilonotus (Trewavas, 1935)
. Protomelas spilopterus (Trewavas, 1935)
. Protomelas taeniolatus (Trewavas, 1935)
. Protomelas triaenodon (Trewavas, 1935)
. Protomelas virgatus (Trewavas, 1935)



Rhamphochromis Ce Genre endémique du lac Malawi, regroupe des espèces de Cichlidés piscivores dont la plupart se nourrissent des sardines du Malawi (Engraulicypris sardella) appelées également "usipa"
Selon ITIS:
. Rhamphochromis brevis (Trewavas, 1935)
. Rhamphochromis esox (Boulenger, 1908)
. Rhamphochromis ferox (Regan, 1922)
. Rhamphochromis leptosoma (Regan, 1922)
. Rhamphochromis longiceps (Günther, 1864)
. Rhamphochromis lucius (Ahl, 1926)
. Rhamphochromis macrophthalmus (Regan, 1922)
. Rhamphochromis woodi (Regan, 1922)



Sciaenochromis: Les quatre espèces que regroupent se genre ont tous étés confondus en une même et unique espèce pendant de nombreuses années. En effet les quatre espèces que regroupe ce genre on tous pour synonymes "Sciaenochromis ahli (espèce à part entière - (Trewavas, 1935)) ou communément, vulgairement "ahli" ou autres dénominations rapportant à celle-ci "ahli electric blue", "blue ahli" "Haplochromis ahli" ou encore un certain nombre d'autres appellations raccrochant une caractéristique de sélection commerciale comme "blue ahli flame blanche/jaune/rouge" etc. A savoir que la majorité de ses poissons sont en réalité Sciaenochromis fryeri décrit en 1993 par Konings.
Selon ITIS et FishBase :
. Sciaenochromis ahli - (Trewavas, 1935)
. Sciaenochromis benthicola - Konings, 1993
. Sciaenochromis fryeri - Konings, 1993
. Sciaenochromis psammophilus - Konings, 1993



Stigmatochromis Ce genre regroupe les Cichlidé peu allonges , ce sont des piscivivores Ils on comme point commun comme le genre Otopharynx un patron métallique de 3 taches La gueule est légèrement proéminente
Selon ITIS:
. Stigmatochromis modestus (Günther, 1894)
. Stigmatochromis pholidophorus (Trewavas, 1935)
. Stigmatochromis pleurospilus (Trewavas, 1935)
. Stigmatochromis woodi (Regan, 1922)



TaeniochromisTaeniochromis holotaenia est le seul membre du genre et a été appelé pour la bande sombre continu qui se étend du museau long de la ligne médiane du corps à la base de la nageoire caudale
Selon ITIS:
• Taeniochromis holotaenia (Regan, 1922)



Taeniolethrinops De très nombres points commun avec le genres Lethrinops , En effet comme ses dernier ce sontdes poisons de fond, filtreurs de sable. Ils récupèrent au passage les larves d'insectes et les invertébrés qu'ils y trouvent. Il sont plutôt de grande taille, atteignant 25 à 30 centimètres
Selon ITIS:
• Taeniolethrinops cyrtonotus (Trewavas, 1931)
• Taeniolethrinops furcicauda (Trewavas, 1931)
• Taeniolethrinops laticeps (Trewavas, 1931)
• Taeniolethrinops praeorbitalis (Regan, 1922)



Tramitichromis : Les Tramitichromis sont endémiques du lac Malawi et possèdent de grandes ressemblances avec les Lethrinops.
Tout comme eux, ce sont des filtreurs de sable qui récupèrent au passage de petites proies.
Les Tramitichromis se différencient des autres cichlidés par la longueur des dents de l'os pharyngien inférieur. Chez eux, ces dents postérieures sont fines et longues et les dents situées à l'avant sont plus longues, ce qui est inhabituel. De plus, ces dents antérieures sont courbées vers l'arrière. Chez les autres cichlidés les dents sont généralement petites et pointent vers l'avant. Une autre spécificité des Tramitichromis est la lame antérieure de l'os pharyngien qui s'avance vers le bas. Le tranchant supérieur de cette lame est habituellement horizontal alors que chez lesTramitichromis il est incliné vers le bas ( à plus de 50° chez Tramitichromis variabilis).
Selon ITIS:
• Tramitichromis brevis (Boulenger, 1908)
• Tramitichromis intermedius (Trewavas, 1935)
• Tramitichromis lituris (Trewavas, 1931)
• Tramitichromis trilineata (Trewavas, 1931)
• Tramitichromis variabilis (Trewavas, 1931)



Trematocranus Comme les Aulonocara, ils possèdent ces fameux pores sensoriels, sorte de sonars leur permettant de détecter toute vibration de proies potentielles. mais la comparaison s arrête la
Selon ITIS:
. Trematocranus labifer (Trewavas, 1935)
. Trematocranus microstoma Trewavas, 1935
. Trematocranus placodon (Regan, 1922)



Tyrannochromis : Ces Grands Cichlidés qui peuvent atteindre 40 cm se sont de reboutable predateur
Selon ITIS:
• Tyrannochromis macrostoma (Regan, 1922)
• Tyrannochromis maculiceps (Ahl, 1926)
• Tyrannochromis nigriventer Eccles in Eccles & Trewavas, 1989
• Tyrannochromis polyodon (Trewavas, 1935)


Source et documentation :
"Le guide Back to Nature des Cichlidés du MALAWI". 2° édition, Ad Konings
"Les cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel" 4° édition. Ad Konings
"Le grand livre des CICHLIDES" 2° édition, Ad Konings
"Cichlidés du lac Malawi de Tanzanie". Andreas Spreinat.1996
- wikipedia.org
- cichlidroom
- Patrick Tawil
Modifié en dernier par fred33 le 01 Mar 2015, 21:26, modifié 3 fois.
Image

Prends la pilule bleue et tout s'arrête après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux Ou choisis la pilule rouge et tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.
Avatar de l’utilisateur
fred33
vip
 
Messages: 8454
Enregistré le: 25 Jan 2013, 20:42
Localisation: Bordeaux 33750

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar pica17 » 17 Fév 2015, 14:00

Merci Fred!
Après une lecture éclair en travers, je ne vois point Nimbochromis venustus, si commun dans bon nombre de bacs.... **4
pica17
Membre actif
 
Messages: 179
Enregistré le: 29 Sep 2014, 09:00
Localisation: 17390
    Voir la position géographique du membre

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar fred33 » 17 Fév 2015, 14:26

Oui bien vu oublis de ma par ,je fait la modif ce soir Merci pour ta remarque Au sujet des erreurs ou oublie de ma par ils sont fort probable ( je suis loin d être expert sur ce sujet ) Donc n hésitez pas a me signaler les erreurs
je sais qu il y a une au deux personnes qui maîtres le sujet :-)
Image

Prends la pilule bleue et tout s'arrête après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux Ou choisis la pilule rouge et tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.
Avatar de l’utilisateur
fred33
vip
 
Messages: 8454
Enregistré le: 25 Jan 2013, 20:42
Localisation: Bordeaux 33750

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar Deathrabbit666 » 28 Fév 2015, 22:28

si je peux me permettre Fred;
-Nyassachromis boadzulu
-Nyassachromis prostoma

-Mchenga conophoros
-Mchenga cyclicos
-Mchenga flavimanus
-Mchenga thinos

pourquoi tu as tout laissé chez les Copa?
-
Deathrabbit666
Membre actif
 
Messages: 195
Enregistré le: 20 Mai 2014, 16:59

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar fred33 » 01 Mar 2015, 09:38

Hello
Merci pour ta remarque , au sujet des Mchenga apres verif jusqu a 2006 ils ete classé avec les Copadichromis depuis ils ont leur genre azer13

Selon FishBase :

Mchenga conophoros (Stauffer, LoVullo & McKaye, 1993)
Mchenga cyclicos (Stauffer, LoVullo & McKaye, 1993)
Mchenga eucinostomus (Regan, 1922)
Mchenga flavimanus (Iles, 1960)
Mchenga inornata (Boulenger, 1908)
Mchenga thinos (Stauffer, LoVullo & McKaye, 1993)

Pour les
-Nyassachromis boadzulu
-Nyassachromis prostoma

oublis de ma par azer13

Je fait les modifs dans la journné , merci des infos azer13
Image

Prends la pilule bleue et tout s'arrête après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux Ou choisis la pilule rouge et tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.
Avatar de l’utilisateur
fred33
vip
 
Messages: 8454
Enregistré le: 25 Jan 2013, 20:42
Localisation: Bordeaux 33750

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar vincent » 01 Mar 2015, 15:45

Fred a déjà fait un gros boulot d'autant qu'il connait peu les non mbuna et il a du faire pas mal de recherches pour dresser cette liste. Ca fait des mois qu'il me tane pour que je le fasse et...jamais le temps, donc il l'a fait et c'est bien. Après chacun peu compléter en fonction de ses connaissances. Ce qui est important avant tout c'est de bien situer les poissons dont on parle et surtout de bien savoir de quoi il s'agit. Aujourd'hui beaucoup de poissons ne portent plus le même nom que celui qu'ils avaient ils y a quelques années et dans les années qui viennent ils changeront encore certainement plusieurs fois de nom.
Une nouvelle version du guide des cichlidés en préparation au sein de l'AFC, on y retrouvera les principales espèces de cichlidés de tous biotopes.
vincent
Membre actif
 
Messages: 182
Enregistré le: 28 Avr 2013, 06:21

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar fred33 » 01 Mar 2015, 21:39

Hello
C est vrais que c est vraiment pas simple pour moi ,j n y connais rien quand je me suis lancé [ladoute.gif] La premier liste que j ai monté a Nico et Antho les a bien fait rire , et avec le recul je comprends [372410.gif]
Finalement j ai pris pas mal de plaisir a faire ses recherches , et par la même j ai appris pas mal de chose sur le sujet
C est une premier jet , donc n hésitez pas si il y a des erreurs
@ Deathrabbit666 C est bon j ai modifié azer13

@+fred
Image

Prends la pilule bleue et tout s'arrête après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux Ou choisis la pilule rouge et tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.
Avatar de l’utilisateur
fred33
vip
 
Messages: 8454
Enregistré le: 25 Jan 2013, 20:42
Localisation: Bordeaux 33750

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar anthony85 » 02 Mar 2015, 07:37

fred33 a écrit:Les non Mbunas appelé haplochromis
l


en fait non, on peut dire qu'ils sont communément appellés haplos qui vient d' haplochrominien et non d' haplochromis qui est un terme seulement utilisé pour les cichlidés du lac victoria azer13
Avatar de l’utilisateur
anthony85
vip
 
Messages: 1599
Enregistré le: 30 Jan 2013, 16:02
    Voir la position géographique du membre

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar fred33 » 02 Mar 2015, 18:14

anthony85 a écrit:
fred33 a écrit:Les non Mbunas appelé haplochromis
l


en fait non, on peut dire qu'ils sont communément appellés haplos qui vient d' haplochrominien et non d' haplochromis qui est un terme seulement utilisé pour les cichlidés du lac victoria azer13


Moi j ai pas du tout cette infos :Si tu prend le livre de Andreas : Cichlidés du lac Malawi de Tanzanie en Page 46 tu peux lire : Les Non mbunas également appelés haplochromis **3 **3

Par contre j ai du coup une petit question : quelle est la différence entre : haplochromis et haplochrominien ?
Image

Prends la pilule bleue et tout s'arrête après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux Ou choisis la pilule rouge et tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.
Avatar de l’utilisateur
fred33
vip
 
Messages: 8454
Enregistré le: 25 Jan 2013, 20:42
Localisation: Bordeaux 33750

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar anthony85 » 02 Mar 2015, 19:21

le livre de spreinat ne date pas d'hier **13

le terme Haplochromis était utilisé a l'époque effectivement mais depuis il est seulement limité au victoria(c'est un genre)

Haplochrominien est un groupe

m'enfin, je suis "sur" de ce que je dis mais incapable de savoir d'ou je le sort suisidee **25
Avatar de l’utilisateur
anthony85
vip
 
Messages: 1599
Enregistré le: 30 Jan 2013, 16:02
    Voir la position géographique du membre

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar Deathrabbit666 » 02 Mar 2015, 23:43

cette remarque n'a pas ete faite mechament, et je me doute que ca n'a pas du etre simple...

si tu as besoin de certaines infos, n'hesites pas Fred. **35
Deathrabbit666
Membre actif
 
Messages: 195
Enregistré le: 20 Mai 2014, 16:59

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar fred33 » 03 Mar 2015, 02:18

@Deathrabbit666 aucun pb azer13 t inquiète
@Antho : Sur ? azer12
Image

Prends la pilule bleue et tout s'arrête après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux Ou choisis la pilule rouge et tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.
Avatar de l’utilisateur
fred33
vip
 
Messages: 8454
Enregistré le: 25 Jan 2013, 20:42
Localisation: Bordeaux 33750

Re: Les genres non Mbunas

Messagepar anthony85 » 03 Mar 2015, 12:29

que l'on utilise pas haplochromis en malawi? oui a 99% azer12

ou klè ping pong?
Avatar de l’utilisateur
anthony85
vip
 
Messages: 1599
Enregistré le: 30 Jan 2013, 16:02
    Voir la position géographique du membre


Retourner vers Les Cichlidés non Mbunas

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron